La Fin des hommes

Christina Sweeney-Baird

Éditions Gallmeister

  • par (Libraire)
    2 avril 2022

    On peine à croire que "La Fin des Hommes" a été écrit avant la pandémie tant il y a de similitudes entre les ravages causés par le Covid et le Fléau. Ce dernier a cependant une particularité : il ne touche que les hommes, bouleversant irrémédiablement le fonctionnement de la société. Ce roman choral choisit de nous donner accès aux points de vue de femmes de conditions et de nationalités différentes. Si la situation est vécue par beaucoup d’entre elles comme une tragédie, certaines ne vont pas hésiter à en tirer profit…

    Fanchon


  • par (Libraire)
    24 mars 2022

    2025. Lorsqu'un mystérieux virus n'affectant que les hommes, le Fléau, commence à se propager autour du globe, personne n'est alors en mesure de prévoir le bouleversement qui va suivre.
    A travers le point de vue de plusieurs femmes, aux vies bien différentes, l’auteure nous dresse le portrait d’une société chamboulée, qui doit se reconstruire et trouver un nouvel équilibre. Touchantes et déterminées, les femmes vont devoir se surpasser, vaincre leurs préjugés, leurs peurs, et se soutenir afin de poser les fondations d’une nouvelle société porteuse d’espoir.

    A la fois terriblement actuel et pourtant totalement dépaysant, La Fin des Hommes aborde des thèmes contemporains, féministes, sensibles ou tabous. Porté par une plume intelligente et percutante, ce roman d’anticipation brille par les émotions brutes qui nous transpercent, nous poussant à nous interroger sur notre propre société, ses valeurs et ses fondements. Après tout, que ferions-nous sans les hommes ? Captivant !


  • par (Libraire)
    14 mars 2022

    Troublant

    Plusieurs voix, plusieurs destinées à travers le monde – un médecin, une universitaire, une journaliste, une nourrice, des chercheurs, des politiques, etc. - pour raconter l’épidémie, du début à la fin. Avec une précision quasi chirurgicale, un style direct et un rythme soutenu, Christina Sweeney-Baird se lance dans un roman affreusement prémonitoire et particulièrement bien senti. Il faut le reconnaître, il n’est pas facile de rentrer dans l’histoire, tant elle fait écho à la pandémie du Covid-19 (bien réelle celle-ci). Et c’est d’autant plus raide que l’auteure a achevé d’écrire ce livre peu de temps avant, en 2018. Pour autant, on est comme fasciné par sa manière de raconter, sans pathos, sans sensiblerie. C’est brutal, à l’instar de ce « Fléau » qui rase tout, une vie, des espoirs, des idéaux. Tout est à reconstruire et là aussi, Christiana Sweeney-Baird excelle dans la narration : les différentes mesures déployées pour réorganiser cette société bouleversée sont particulièrement bien imaginées et plutôt angoissantes.
    Une « dystopie » qui tutoie tellement le réel qu’elle en devient…terrifiante !